Démarche qualité

  • Publier les résultats des différentes procédures d’évaluation de nos établissements, dont le rapport de certification, consultables sur : http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_260138/clinique-de-bercy
  • S’inscrire dans les processus d’évaluation de la Haute Autorité de Santé (HAS) ;
  • Pouvoir assurer aux patients des soins, une prise en charge et une prestation de qualité ;
  • Améliorer le service médical rendu au patient ;
  • Afficher les résultats des IPAQSS (Indicateurs pour l’Amélioration de la -Qualité et de la Sécurité des Soins) et les indicateurs de lutte contre les risques d’infections dans l’établissement (consultables sur le site Scope Santé : http://www.scopesante.fr/#/etablissements/940813033/clinique-de-bercy/
  • Permettre aux différentes instances représentées d’apporter leur concours technique à l’établissement ;
  • Faire participer à la vie de l’établissement, les représentants des usagers et des associations de patients afin qu’ils facilitent l’expression des patients et favorisent le dialogue avec les professionnels de santé.

Identitovigilance

« Vous êtes unique, votre prise en charge aussi. Aidez-nous à bien vous identifier pour bien vous soigner. »

Notre établissement est engagé dans une démarche d’identitovigilance.

La saisie précise de votre identité est, pour vous et nous, gage de sécurité :

  • Nom de famille (= nom de naissance)
  • Nom d’usage (= nom marital)
  • Prénom (le 1er prénom inscrit sur votre carte d’identité avant la virgule)
  • Date de naissance

Ainsi, à tout moment, avant, pendant ou l’issue de votre séjour, l’ensemble des professionnels vous invitera à décliner votre identité à chaque étape de votre prise en charge. Soyez, avec nous, acteurs de votre identification.

Prise en charge de la douleur

CONTRAT D’ENGAGEMENT : Conformément à la circulaire du 30 avril 2002 (DHOS/E2 n°2002-266) relative au plan de lutte contre la douleur, les équipes soignantes de cet établissement s’engagent à prendre en charge votre douleur.

Un Comité de Lutte contre la Douleur (CLUD) existe au sein de l’établissement, de façon à coordonner, orchestrer et évaluer toutes les démarches concernant la lutte contre la douleur.

Avoir moins mal c’est possible

Dans cet établissement, nous nous engageons à prendre en charge votre douleur.

Prévenir, traiter ou soulager votre douleur c’est possible.

Prévenir : les douleurs provoquées par certains soins ou examens, les douleurs parfois liées à un geste quotidien comme une toilette ou un simple déplacement…
Traiter ou soulager : Les douleurs après une intervention chirurgicale. Les douleurs chroniques comme le mal de dos, la migraine et également les douleurs du cancer, qui nécessitent une prise en charge spécifique.

Vous avez mal…

Votre douleur, parlons-en. Tout le monde ne réagit pas de la même manière devant la douleur ; il est possible d’en mesurer l’intensité. Pour nous aider à mieux adapter votre traitement, vous pouvez nous indiquer « combien » vous avez mal en notant votre douleur de 0 à 10 ou en vous aidant d’une réglette.
Nous allons vous aider à ne plus avoir mal ou à avoir moins mal en répondant à vos questions ; en vous expliquant les soins que nous allons vous faire et leur déroulement ; en utilisant le ou les moyens les mieux adaptés.
Les antalgiques sont des médicaments qui soulagent la douleur. Il en existe de différentes puissances. La morphine est l’un des plus puissants. Mais certaines douleurs, mêmes sévères, nécessitent un autre traitement. D’autres méthodes non médicamenteuses sont efficaces et peuvent vous être proposées comme par exemple le soutien psychologique, les massages, …
Votre participation est essentielle. Nous sommes là pour vous écouter, vous soutenir, vous aider.

Article L.1110-5 du Code de la santé publique
«… toute personne a le droit de recevoir des soins visant à soulager sa douleur. Celle-ci doit être en toute circonstance prévenue, évaluée, prise en compte et traitée… »

L’évolution des connaissances nous donne aujourd’hui des moyens importants nous permettant de réduire la douleur des patients.
Avoir mal n’est plus aujourd’hui une fatalité. Pour prendre en charge la douleur de nos patients, l’ensemble de notre équipe s’est attaché à développer une politique de prise en charge qui s’articule autour de 4 grands axes :

  • Informer : une information individualisée est réalisée de façon régulière par du personnel compétent auprès de nos patients.
  • Organiser : la clinique a mis en place une équipe douleur chargée de faire appliquer les protocoles adaptés aux différentes situations cliniques, d’informer nos professionnels des méthodes actualisées et d’évaluer la qualité de la prise en charge de la douleur.
  • Adapter : notre programme de prise en charge de la douleur est adapté à chaque patient hospitalisé. Il résulte d’une approche globale centrée sur les besoins de la personne.
  • Evaluer : des outils d’évaluation existent afin de mesurer la qualité de la prise en charge.

CLIN

Hygiène et prévention du risque infectieux

Afin de garantir une hygiène optimale dans notre établissement, au-delà des réglementations obligatoires, un ensemble de bonnes pratiques est suivi par nos équipes. Votre participation est essentielle.

De bonnes pratiques

Nous vous convions, ainsi que vos proches, à respecter les règles d’hygiène dans le service. L’établissement met à votre disposition des locaux propres et entretenus qui doivent être respectés par le patient et les visiteurs.

Nous vous invitons

  • à réaliser une hygiène des mains avec la solution hydro-alcoolique mise à votre disposition en rentrant et avant de sortir de la chambre, avant et après les repas. Il est recommandé de réaliser un lavage simple des mains et non pas une friction hydro-alcoolique après avoir utilisé les toilettes ou après s’être mouché ou après avoir éternué,
  • à éviter de garder des produits alimentaires périssables dans votre chambre tels que jus de fruits, fruits, produits laitiers…

Vos visiteurs ne sont pas autorisé à

  • vous rendre visite s’ils sont porteurs d’un virus contagieux (gastro-entérite, rhume, grippe…),
  • apporter des plantes ou fleurs, car elles présentent un risque infectieux important,
  • utiliser votre salle de bain,
  • amener un animal,
  • s’asseoir sur le lit non occupé dans les chambres doubles.

La lutte contre les infections associées aux soins

Prévenir

Les infections associées aux soins (IAS) sont les infections pouvant être contractées tout au long du parcours de soins, indépendant du lieu de survenue : en établissement de santé, en activité libérale, en établissement médico-social, en HAD…
Notre établissement a mis en place une organisation avec une équipe pluridisciplinaire pour lutter contre le risque infectieux.
Un programme annuel de prévention est défini. Celui-ci comporte une information et une formation des agents dans le domaine de l’hygiène hospitalière, une surveillance continue des infections nosocomiales, l’élaboration des protocoles de soins, sans oublier l’évaluation des pratiques professionnelles.
Ces mesures s’appliquent à tous les acteurs de l’établissement (médecins, chirurgiens, équipes de soins et patients) mais aussi au matériel et aux locaux. Elles répondent à des protocoles évalués régulièrement et appliqués au quotidien. Une surveillance bactériologique environnementale est également organisée.
Pour prévenir le risque de complication infectieuse, il vous est demandé, en cas d’intervention chirurgicale :

  • de prendre une douche la veille de l’intervention et lors de votre arrivée. Elle permet l’élimination des germes présents naturellement sur votre peau, et réduit ainsi le risque de contamination de la plaie opératoire pendant l’intervention.
  • de couper vos ongles, d’enlever vos bijoux, vos piercings et votre vernis à ongle, avant la douche, puis de :
  • laver vos cheveux et votre visage, en utilisant le savon prescrit par votre chirurgien ;
  • laver ensuite votre corps en insistant sur les aisselles, le nombril, la région des organes génitaux, le pli inter-fessier et les pieds ;
  • vous rincer abondamment puis vous sécher minutieusement avec des serviettes propres ;
  • vous rhabiller avec des sous-vêtements et des vêtements propres.

EN SUIVANT CES CONSEILS, VOUS PRENEZ PART À L’EFFORT COLLECTIF DE L’AMÉLIORATION DE LA QUALITÉ ET DE LA SÉCURITÉ DES SOINS